pas de RTT pour la DDE Agrandir

pas de RTT pour la DDE

Pas de RTT pour la DDE est un livre très bien très drôle pas cher sur la DDE.

Plus de détails

13,84 €

Prix réduit !

-7,01 €

20,85 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Précédent
  • Tee-shirt Papa Sirène

    Tee-shirt...

    8,33 €

    Le tee-shirt papa sirène, magnifique tee-shirt...

  • Les Vanhoutte

    Les Vanhoutte

    14,22 €

    Il est flic, sa femme est enceinte, son...

  • TOUT Oglaf

    TOUT Oglaf

    26,54 €

    L'intégrale des albums d'Oglaf !

  • La vie des gens

    La vie des gens

    7,58 €

    La vie des gens, un recueil de portrait hilarants.

  • Babor sur papié

    Babor sur papié

    11,37 €

    "Babor ses léléfan ki twit plin de truk...

  • Much Politik

    Much Politik

    12,31 €

    Des portraits minimalistes, un langage sms, des...

  • Apocalypse & Petits Biscuits

    Apocalypse &...

    12,32 €

    Apocalypse et petits biscuits, c’est l’alliance...

  • Big

    Big

    17,06 €

    (Toutes) petites histoires humoristique...

  • Les Blagues de Jésus tome 2

    Les Blagues...

    4,73 €

    Le deuxième volume des Blagues de Jésus...

  • le coffret des lapins de bureau PLEIN

    le coffret...

    35,92 €

    Voilà les cinq lapins de bureau dans un...

Suivant
Auteur : Phiip
Dessinateur : Phiip
Pages : 96 pages couleur
Format : A5 française
Couverture : souple
Papier : recyclé
Date de parution : octobre 2011
ISBN : 978-2-918653-20-2
Prix en baisse !

 

L’auteur et fonctionnaire Phiip, qui se plait à dessiner des lapins dans toutes les situations de la vie quotidienne au bureau, revient en commettant un nouvel ouvrage à hurler de rire : pas de RTT pour la DDE…avec des situations qui vous rappelleront surement des souvenirs et une vraie problématique en toile de fond, dixit l’auteur lui-même : « Lorsque, un peu par accident, je me suis à nouveau retrouvé à la DDE, j’ai été stupéfait de voir ce qu’il en restait : une administration de gens motivés et travailleurs (si si) avec une légère (hmm) tendance à la technocratie avait été dépiautée de tous les métiers qui en faisaient la richesse, en particulier ceux de la route et de l’urbanisme pour devenir un espèce de machin indéfini donneur de leçons, chipoteur et terrifié par les mairies et les élus. Ce qui m’aura le plus frappé, c’est les gens, abattus par la RGPP et empreints d’une telle nostalgie... »