• Promo !
  • -9,00 €
PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette
search
  • PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette
  • PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette
  • PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette
  • PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette
  • PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette
  • PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette
  • PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette
  • PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette
  • PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette
  • PRÉVENTE - Le jour où j'ai tué Josette

Le jour où j'ai tué Josette

11,37 €
2,37 € Économisez 9,00 €

Comment tuer une Josette ?

Quantité
En stock

  Garanties sécurité

Paiement sécurisé via Paygreen (solution française) ou Paypal

  Politique de livraison

Livraison gratuite dès 50 euros d'achats

  Politique retours

Des vrais gens assurent le service client et traitent humainement vos demandes

Josette, c'est pas quelqu'un de chouette. Déjà Josette, c'est pas quelqu'un. Point. Josette, c'est le joli nom de la dépression. Avec retenue, humour et métaphores imagées par Sebastien Chebret, Agnès de Lestrade revient sur une période nuageuse de sa vie où les couleurs vont et viennent au fil des émotions. Sous forme d'abécédaire, les phases et ressentis de la dépression prennent progressivement l'apparence d'un manuel de combat contre Josette pour aboutir à une mise à mort folle, poétique et touchante. Comment tuer une Josette, de A à Z.

LES AUTEUR·ICES

Agnès de Lestrade

Quand Agnès de Lestrade a une idée qui tournicote dans sa petite tête, inutile de lui demander de repasser une chemise (chez elle tout le monde est autonome ou. fripé) ni de donner la recette du ragoût de mistigri. A cet instant précis, elle n'a plus qu'une envie : écrire. Pour faire frissonner, rêver, grandir. Pour se protéger du monde en inventant le sien. Sinon, quand elle n'écrit pas, ne lit pas, ne rêve pas et ne boit pas du thé, elle invente des jeux de société pour faire rire, des chansons pour faire pleurer et elle a même trouvé le temps de fabriquer deux beaux enfants pour tester le tout sur eux. Son premier livre, La petite fille qui ne voulait plus cracher, est paru en 2003 à l'école des loisirs. Depuis, elle a publié plus d'une vingtaine d'ouvrages (Roman et albums) chez des éditeurs très différents : Nathan, Milan, Le Rouergue, la joie de lire, Hatier, Tourbillon, L'atelier du poisson soluble, Motus, les éditions du Rocher.

Sébastien Chebret

Illustrateur français, il s'inspire de ses nombreux voyages autour de la Méditerranée, en Italie, Tunisie, Grèce, Bulgarie, Turquie, Syrie, Jordanie, Égypte, pour réaliser des carnets aux touches colorées.Après avoir obtenu une maîtrise d'art plastique traitant des répercussions identitaires et picturales chez un artiste lorsque celui-ci part en voyage, Sébastien Chebret poursuit en 2007 un DEA d'Arts et Sociétés actuelles à Bordeaux, avec pour thème l'illustration jeunesse. Le Rat et l'Éléphant est le premier ouvrage qu'il illustre, coll. "Les petites histoires du monde", Vents d'ailleurs, 2003.

FICHE TECHNIQUE :

Auteur·ices : Agnès de Lestrade et Sébastien Chebret
Prix TTC : 12 euros
Genre : Humour
Pages : 96 pages couleurs
Format : 130 mm x 180 mm
Couverture : souple
ISBN : 9782918653868
Date de parution : 27/05/2017

9782918653868

Références spécifiques

EAN-13
9782918653868

Vous aimerez aussi

Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.